Prof. Yves Coppens
13 Mai 2019

Paléoanthropologue
Professeur au Collège de France

L'origine de l'Homme

Lundi 13 Mai 2019 - 20h00
Amphithéâtre du Polydôme

La paléoanthropologie et l’archéologie ont le devoir scientifique et philosophique de reconstituer l’histoire de l’Homme ; elles ont démontré que nos racines étaient animales, prouvé notre cousinage avec les grands singes, déclaré notre origine unique, tropicale et africaine, montré la logique de notre déploiement progressif à travers le monde, et expliqué comment conscience et connaissance ont peu à peu donné à ce drôle de petit mammifère que nous sommes des traits comportementaux que l’on n’avait pas encore vus poindre le long des 4 milliards d’années d’histoire de la vie et qui sont le libre arbitre et la liberté, la responsabilité et la dignité.
L’origine de l’Homme est sans doute le domaine de la science qui a connu, ces dernières années, les bouleversements les plus radicaux. La multiplication des découvertes de fossiles d’hominidés relègue aux oubliettes l’idée d’une lignée ancestrale unique et jette le doute sur les théories expliquant de façon univoque le passage du simiesque Australopithèque au sémillant Homo sapiens sapiens, tandis que les progrès de l’éthologie des grands singes tendent à effacer la limite, que l’on croyait bien assurée, entre l’homme et l’animal.

BIOGRAPHIE SUCCINCTE


Passionné par la Préhistoire depuis son enfance, Yves Coppens commence sa carrière de chercheur par quelques travaux de fouilles et de prospection en Bretagne pendant ses années de lycée et d'université. Á vingt deux ans, il entre au CNRS et se dirige vers l'étude d'époques plus reculées : le quaternaire et le tertiaire. A partir de 1960, il monte des expéditions au Tchad, en Ethiopie, en Algérie, en Tunisie, en Mauritanie, en Indonésie, aux Philippines, en Chine, en Sibérie, en Mongolie. En 1969, il est nommé maître de conférences au Museum national d'Histoire naturelle et intègre la sous-direction du musée de l'Homme.


En 1974, il découvre, avec ses collaborateurs, l'Australopithecus afarensis, plus
couramment appelé Lucy. En 1980, il est nommé professeur et directeur au Museum, titulaire de la chaire d'Anthropologie. Puis il est élu titulaire de la Chaire de Paléoanthropologie et Préhistoire du Collège de France. Yves Coppens a montré, en 1975, comment l'homme était né d'un changement climatique ; en 1982, comment les Hommes et les Grands Singes s'étaient séparés ; en 1988, comment l'acquis avait pris le pas sur l'inné - avec pour corollaire le ralentissement de l'évolution humaine. Puis, avec Michel Brunet, il cosigne deux Hominidés nouveaux du Tchad, Australopithecus bahrelghazali (dit Abel) en 1995 et Sahelanthropus tchadensis (dit Toumaï) en 2002 et, avec Brigitte Senut et coll. un Hominidé nouveau du Kénya, Orrorin tugenensis en 2000.

SON AGENDA EN AUVERGNE

13 Mai 2019 (10h00 - 11h00) : Rencontre avec les élèves de l'école primaire Jules Verne de Clermont-Ferrand

13 Mai 2019 (11h45 - 12h30) : Emission H20 en direct sur France Bleu Pays d'Auvergne

13 Mai 2019 (17h-19h) : Dédicaces à la libraire "Les Volcans" de Clermont-Ferrand


13 Mai 2019 (20h00) : Conférence "L'origine de l'Homme" au Polydôme (Clermont-Ferrand).

LIEN VERS LA BILLETTERIE

InfiniSciences
7bis rue Jean l'Olagne

63000 Clermont-Ferrand

Contact
Mentions Légales