Idée reçue 6 : Les femmes sont plus intuitives que les hommes

Il paraît que les femmes sont plus intuitives parce qu’elles utilisent plus leur cerveau droit, tandis que les hommes utilisent le cerveau gauche, celui de la rationalité.

Certes, les neurobiologistes observent de légères différences dans la taille, la structure et l’activité des zones cérébrales selon le sexe, mais pas entre cerveaux gauche et droit (une distinction à laquelle ils ne croient plus).

 

Surtout, l’usage que l’on fait de son cerveau en modifie la structure. Une étude a montré que les candidats à la licence de taxi londonien qui réussissaient l’examen avaient vu leur hippocampe – région du cerveau impliquée dans la mémoire – augmenter de volume après avoir mémorisé les vingt-cinq mille rues de Londres. C’est pourquoi, même dans le cas où les différences cognitives entre femmes et hommes seraient purement sociales et culturelles, et non biologiques, il faudrait s’attendre à en observer la trace physique.

 

Par ailleurs, les domaines (vision dans l’espace, fluence verbale, sensibilité aux émotions, etc.) pour lesquels on observe des écarts de performance entre sexes – pour les trois quarts très faibles – sont précisément les domaines où ces écarts sont systématiquement encouragés par la société. Les recherches montrent donc qu’il n’y a pas clairement de différence « naturelle » notable entre cerveaux féminins et masculins.

InfiniSciences
7bis rue Jean l'Olagne

63000 Clermont-Ferrand

Contact
Mentions Légales