Idée reçue 9 : Nous n’utilisons que 10 % de notre cerveau

Ah, si seulement nous faisions sauter le verrou qui nous empêche d’utiliser 100 % de notre cerveau, nous serions tous des génies

Certains prodiges sont capables de trouver en quelques secondes quel jour de la semaine est tombé le 14 juillet 1789 (un mardi) ou le résultat d’un calcul complexe. Puisent-ils dans des réserves insoupçonnées d’intelligence ? Non, ils connaissent des astuces qui économisent la matière grise et minimisent l’effort nécessaire à la réalisation de ces exploits.

 

L’imagerie fonctionnelle du cerveau en temps réel et l’analyse microstructurelle (une minuscule électrode capte l’activité d’un seul neurone dans le cortex) démontrent que tout le cerveau est actif en permanence. Et les lésions cérébrales, même localisées, causent toujours, dans un premier temps, des pertes cognitives alors que, si la théorie des 10 % était vraie, elles devraient être inoffensives neuf fois sur dix. Le cerveau consomme à lui seul presque un quart de l’énergie produite par le corps. Si les neuf dixièmes de cette énergie étaient gaspillés, l’évolution favoriserait la réduction drastique de cet organe.

 

Conclusion : nous utilisons bel et bien tout notre cerveau. Seuls l’apprentissage et l’entraînement nous permettent d’améliorer l’usage que nous en faisons.

InfiniSciences
7bis rue Jean l'Olagne

63000 Clermont-Ferrand

Contact
Mentions Légales