C'est l'un des plus anciens parfums au monde. L'équipe de Nicolas Baldovini de l'Institut de chimie de Nice (CNRS/UNS) vient de découvrir quels sont les composants qui confèrent à l'encens son odeur caractéristique. Il s'agit de deux molécules trouvées pour la première fois dans la nature, baptisées « acides olibaniques » par les scientifiques.

On en parle plus de vingt fois dans la Bible où il figure parmi les cadeaux offerts par les rois mages. L'encens (appelé également oliban1), une gomme-résine exsudant de l'écorce des arbres Boswellia qui poussent dans les pays bordant la mer Rouge et le golfe d'Aden, est un des plus vieux parfums au monde. On l'utilise depuis plus de 6 000 et il est régulièrement brûlé lors des cérémonies religieuses, il contribue ainsi à l'odeur très particulière des églises. Etonnamment, malgré sa longue histoire et le grand nombre de recherches qui lui ont été consacrées, on ne connaissait toujours pas la nature exacte des molécules qui confèrent à l'encens son parfum si caractéristique.

L'équipe de Nice spécialisée dans les parfums vient de réussir à les identifier pour la première fois. La difficulté était de trouver des méthodes d'analyse suffisamment précises pour caractériser ces substances odorantes présentes en très faible quantité (quelques centaines de ppm2) dans le parfum, et donc d'autant plus difficiles à déceler. Le recours à un ensemble de chercheurs formés à reconnaître l'odeur typique de l'encens s'est avéré nécessaire, car seul le nez humain est assez sensible pour détecter ces constituants en faible quantité dans un mélange.  Les deux molécules, qui donnent à l'encens son odeur si particulière de « vieille église », ont été identifiées comme étant les acides (+)-trans- et (+)-cis-2-octylcyclopropane-1-carboxylique. C'est d'ailleurs la première fois que l'on découvre ces composés dans la nature.

Grâce à cette découverte, les parfumeurs ont désormais la possibilité de fabriquer ces molécules de façon artificielle, à volonté et de les utiliser dans différents parfums. 

Le parfum de la reine de Sabba dévoilé

InfiniSciences
7bis rue Jean l'Olagne

63000 Clermont-Ferrand

Contact
Mentions Légales